J’ai découvert Lightroom CC !

Holà les gens ! Je reviens aujourd’hui pour vous parler de mon expérience avec le très célèbre logiciel de retouche photo : Lightroom. Alors, non, je ne suis pas du touuuut une photographe pro, malheureusement ! J’aimerais bien. Mais j’aime bien la photographie et j’aime encore plus les éditer. Depuis des années, je travaillais avec Photofiltre parce que c’était gratuit et puis surtout parce que c’était facile. Ayant tester la version d’essai de Photoshop, j’estimais que c’était trop compliqué pour moi. Je n’avais pas le temps nécessaire à consacrer pour réussir à maîtriser ce logiciel. Mais j’étais dépitée devant le peu de profondeur de mes photos – surtout celles de paysages. Résultat, j’ai décidé de me lancer dans l’expérience. Et j’en suis ravie.

Qu’on se le dise, ce sont de premiers essais et j’espère – vraiment – m’améliorer !

Premier essai … Pas très concluant !

DSC_0179

Mais avec un peu de perseverance, le résultat me plait de plus en plus.

Un petit avant après de la plage de St-Andrews en Ecosse !

Comparaison

Je me suis un peu emballée sur ce coup là :

IMG_7612

Même mon copain a été ma victime (a) !

J’ai même découvert un fantôme sur une de mes photos :

Vous l’avez trouvé aussi ?

Au final, je ne suis pas mécontente de mes essais. Ce week end, on part à la mer, je vais pouvoir faire d’autre tentative !

DSC_0479

Publicités

Leeuwarden

Grande nouvelle ! Je pars en Erasmus l’année prochaine. J’ai créé cette section pour pouvoir partager avec vous mes expériences avant et surtout pendant cette aventure !

Ma destination : Leeuwarden aux Pays-Bas.

Résultat de recherche d'images pour "leeuwarden"

Un palais de colère et de brume

acomaf-custom.jpg

Résumé :

Après avoir survécu aux défis d’Amarantha, Feyre est devenue une Fae et a hérité de pouvoirs qui échappent à son contrôle.

Mais son cœur est resté celui d’une humaine, et elle ne peut effacer ce qu’elle a dû commettre pour sauver Tamlin et la Cour du Printemps…

Elle ne peut non plus oublier qu’elle a conclu un marché avec Rhysand, le redoutable Grand Seigneur de la Cour de la Nuit. Une semaine par mois, elle doit séjourner à ses côtés, dans son palais.

D’abord réticente, Feyre découvrira pourtant qu’il est loin d’être le Fae cruel et manipulateur qu’elle croyait connaître. Avec lui, elle va apprendre à dompter ses pouvoirs. Et douter de ce qu’elle ressent pour Tamlin…

Mais au-delà de la Cour de la Nuit, une menace se profile. Car les desseins du roi d’Hybern pourraient bien ébranler tout le royaume des immortels.

Mon avis :

Vous vous rappelez que j’aimais Tamlin ? Baaaah j’ai bien changé d’avis mais par contre je suis toujours aussi fan de cette saga. Même plus encore ! Je ne sais pas si c’est simplement parce que je trouve écho dans l’histoire de Feyre mais quoi qu’il en soit je suis tombée amoureuse de Tamlin avec elle et j’ai commencé à le détester comme elle. Je trouve que Sarah J. Maas a fait un travail remarquable. Certes, les personnages sont un peu stéréotypés (surtout Tamlin), mais dans le tome 1, on ne s’en rend pas compte. On l’aime bien, on se sent protégée et aimée. C’est tout ce que Feyre voulait et puis on ressent sa fureur et ce besoin de liberté.

Bref, je me rends bien compte que mon texte ne veut rien dire et je ne pourrais même pas vous expliquer clairement ce qui m’a plu. L’histoire est géniale, la romance aussi, la mythologie, tout … Mais ce qui m’a poussé à tant aimé ce livre, c’est Feyre. Je me retrouve tellement dans ce qu’elle vit et dans sa façon de penser que … J’en ai pas les mots. Il faut avouer que Rhys est juste magnifique aussi.

J’ai hate de découvrir le prochain tome car la fin m’a brisé le coeur. Je mets un tout tout beau 20/20 à ce livre !

 

 

Grisha, tome 1 : Les orphelins du royaume de Leigh Bardugo

IMG_4023.JPG

Titre : Les Orphelins du royaume
Saga : Grisha, tome 1
Auteur : Leigh Bardugo
Editions : Milan


Ma note : 19/20


Résumé

Orpheline, Alina ne peut compter que sur elle-même. Quand l’armée la recrute pour une expédition dans la Nappe d’ombre, un brouillard maléfique qui déchire le royaume, la jeune fille s’attend à y laisser sa peau… Les rares survivants des précédents raids racontent que des monstres s’y repaissent de chair humaine ! Seul Grisha, puissants magiciens, sont à même de lutter contre cette malédiction. Et si cette épreuve révélait aux yeux de tous la véritable nature d’Alina ?


Mon avis

C’était typiquement le genre de livre dont j’avais besoin. Une héroïne peu sûre d’elle mais qui devient super badasse sans pour autant perdre son coté attachant. Un royaume très bien construit ( je n’ai pas lu Six of crows, du coup c’était une découverte.), des personnages très attachant et d’autres insupportables.

Mais surtout une intrigue qui nous tient en haleine tout au long du récit. J’aimerais tellement en dire mais j’ai peur de vous spoiler. Disons simplement que je m’attendais à tout sauf à cette fin là. J’ai subis chaque mauvais moment avec Alina comme si je les vivais vraiment.

Je suis à court de mots. Si je peux simplement vous dire une chose, c’est foncez. Entrez dans ce monde fantastique où se mêlent amour, trahison, quête du pouvoir, limite entre le bien et le mal, bref … Un tas de sujets plus passionnant les uns que les autres !!

Heartless de Marissa Meyer

couv577858


Titre : Heartless
Auteur : Marissa Meyer
Editions : PKJ


Ma note : 11/20


Résumé :

Vous êtes vous déjà demandé qui était la Reine de Coeur avant Alice aux pays des merveilles ?

La Reine de Coeur n’a pas toujours été la terrible souveraine d’Alice au pays des merveilles. Avant d’être couronnée, elle s’appelait Catherine et rêvait de devenir la plus grande pâtissière du royaume. Mais le sort a décidé de lui jouer un vilain tour : le Roi de Coeur veut absolument l’épouser et les parents de Catherine, très ambitieux, placent de gros espoirs en cette union.

Catherine, elle, veut vivre librement et aimer celui qui fait battre son coeur : Badin, le bouffon du Roi.

Malheureusement au pays des merveilles, où s’entrechoquent magie, folie et monstres, les contes n’ont pas tous une fin heureuse…


Mon avis :

Je l’attendais ce livre ! Pré-commandé chez mon libraire, j’ai sauté dessus dés sa sortie. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre mais j’apprécie les Chroniques lunaires et j’aime beaucoup les « réécriture de conte ». Puis surtout, j’aime Alice au Pays de Merveille. Malheureusement Heartless n’a pas été à la hauteur de mes espérances.

SANS SPOIL :

Heartless part d’un principe génial. Une méchante qui n’est pas si méchante que ça. Ou bien si, mais pourquoi l’est-elle ? Cette histoire m’a un peu fait penser à l’histoire de Regina dans Once Upon a time mais en moins bien… En effet, personnages, certes loufoques, mais en général assez creux. Une histoire qui va vite mais qui est à la fois trop longue. On insiste sur des détails alors qu’ils sont inutiles alors que la vrai trame de l’histoire n’avance pas. Le personnage principale n’est pas mal mais elle n’a rien de surprenant, elle est banale et ne possède pas tellement de caractère. Elle subit sa vie. Et la fin, oh mon dieu, quelle horreur. OK, on sait que ça va finir mal … Mais la fin est totalement bâclée que ça n’en est même pas émouvant… Bref vous l’aurez compris, je n’ai pas aimé ce livre.

Place à mon avis AVEC SPOIL car j’ai beaucoup de choses à dire.

Là où j’attendais une histoire d’amour déchirante, je me suis retrouvée à lire une histoire  niaise et sans profondeur. Comment Catherine peut elle tomber amoureuse de Badin si facilement ? Sans qu’il ne se passe rien ? Au final, un joli petit rendez vous, quelques regards et hop, elle est capable de tout abandonner pour lui ? Non non non ! On la vend comme quelqu’un qui rêve d’ouvrir sa patisserie, déjà ça c’était vachement LOURD… Mais qu’elle renonce si facilement ? Puis le coup de Peter impliqué et sa femme … Je l’ai vu venir à 1000000000 km ! Le roi était juste insupportable et inutile. Il aurait au moins pu lui donner un peu de substance, personne ne peut être aussi débile et ne rien voir. Je suis déçue car le concept pouvait vraiment en jeter et donner une histoire bien construite si les personnages avaient étés mieux construits.

J’ai tout de même bien aimé retrouver le Pays des Merveille et le Royaume de Coeur. J’aurais aimé une fin plus crédible et mieux construite.

Désolé, je n’arrive pas à en dire du positif … je n’ai malheureusement pas été touchée par l’histoire d’amour qui va beaucoup trop vite à mes yeux. Je vais m’arrêter là. Un petit 11/20 pour ce livre.

[TAG] Liebster award

Holà ! Ca fait au moins un million d’année que je n’ai plus fait de tag ! ( Ca fait aussi au moins ça que je n’ai plus publié d’article mouhahah). Quoi qu’il en soit j’ai été taguée par Uneviedeslivres pour le Liebster award qui consiste à dire 11 choses sur moi, répondre à 11 questions et tagué 11 personnes. Je ne pense pas tagué de personnes, mais je vais inviter tous ceux qui le souhaite à répondre à mes questions et à réaliser ce tag.

DSC_0389

11 choses sur moi :

  • J’aime les chevaux, c’est même eux qui m’ont donné le gout de la lecture quand j’étais petite avec la série Grand galop de Bonnie Bryant.
  • Je suis une maniaque du contrôle, j’ai besoin que tout aille comme je veux et je suis prête à préparer 10 fois quelques choses pour m’assurer que tout ira bien.
  • Je voulais être vétérinaire, mais j’ai raté… Je me retrouve donc en étude d’ingénieur agronome. Oui,oui, toujours avec des animaux…
  • Je suis fascinée par l’histoire, surtout le Moyen-Age et la Renaissance.
  • Je parle BEAUCOUP trop !
  • J’adore donner des ordres mais les gens auxquels je m’attache le plus sont ceux qui ne m’obéissent pas justement … Sinon, c’est pas marrant.
  • J’ai un humour parfois tranchant mais jamais méchant… Quoi qu’il n’est pas toujours apprécié.
  • Je suis chiaaaaante. Surtout quand je suis fatiguée.
  • Je donne énormément de valeur à l’amitié mais une fois trahie, je ne pardonne jamais vraiment.
  • Ma couleur préférée est le vert pomme.
  • Je suis assez indépendante et j’aime être parfois seule mais comme dit dans un article précédent, j’étais dépendante affectivement de mon copain. Mais je me soigne 😀

Les 11 questions posées :

– Le nom de ton blog a-t-il une signification particulière ? A-t-il évolué ?
Non, il n’a jamais changé et c’est simplement que je trouve que les premiers chapitres sont les plus importants dans un roman.

– As-tu déjà relu un livre que tu avais moyennement aimé ?
Peut être pour l’école … Mais sinon, j’en doute.

– Quel est ton roman épistolaire préféré ?
Je pense n’en avoir jamais lu … Je ne suis pas fan des échanges de lettres.

– Si tu ne devais visiter qu’un seul pays, lequel serait-ce ?
Je l’ai déjà visité mais je rêve d’y retourner, ce serait l’Ecosse sans hésitation !!

– Si on te propose d’être Ministre, quel ministère choisirais-tu ? (Ministère existant ou pas) ?
Le ministère de la magie ?? 😀 Ou si je suis obligée d’être réaliste, je dirais l’environnement.

– De quel personnage de roman te sens-tu le plus proche ?
De Hannah des étoiles de Noss Head, je suis fort proche de sa façon de penser.

– Quel est ton film Disney préféré ?
La belle et la bête ! J’adore Belle !

– Quel livre a marqué ton adolescence ?
Twilight, autant j’ai pu détesté les films, autant les livres ont été une énorme source d’évasion lors de mon adolescence.

– Quelle fin de livre t’a particulièrement déçu ?
Le pacte d’Emma de Nine Gorman… Je ne m’y attendais pas du tout !

– Quel film ne te lasses-tu pas de revoir ?
Harry Potter ! Ou Narnia

– Quelle est ta plus grande fierté ?
Mes chevaux et la relation privilégiée que j’ai pu créé avec eux. C’est le domaine où je m’épanouis le plus.

Je vous pose 11 questions :

  1. Quelle est ta passion ?
  2. Quel est ton roman historique préféré ?
  3. Aimes tu les animaux ?
  4. Le métier de tes rêves ?
  5. Crois tu au réchauffement climatique ?
  6. Quel serait ton plus grand rêve ?
  7. Qu’aimes tu le plus au monde ?
  8. Crois tu au coup de foudre ?
  9. Dans quel roman aimerais tu vivre ?
  10. Quelle est ta maison dans Harry Potter ?
  11. Quel serait ton super pouvoir ?

Whaaaaat’s up ? Dépendance affective, remise en question, plan de vie …

Holà les gars ! Je reviens après un long moment pour tout un tas de raison. Mais surtout pour de gros problème de couple. Mais je reviens beaucoup plus forte et beaucoup plus motivée avec une toute nouvelle vision de la vie. Qu’est ce que j’ai retenu de toute cette mauvaise passe ? Qu’en est-il actuellement ?

Alors je ne vais pas vous détailler ma vie sentimentale en long et en large mais je vais plutôt vous faire part de ce que j’ai appris. Après 3 magnifiques années de couple, la rupture a pointé le bout de son nez. J’étais détruite. Mais pas surprise car au final, ça venait en grande partie de moi. J’étais dépendante affective. Je trouve ça important d’en parler car ça touche énormément de couple mais pas que. On est tous dépendant affectif quand on aime quelqu’un. On a envie de lui plaire et on a tendance à le mettre au centre de notre vie. Et c’est bien, jusqu’à un certain point. La dépendance affective pose vraiment problème quand on se retrouve dans l’incapacité pure et simple de vivre pour soi. Et j’étais incapable de vivre pour moi.

En effet, on ne peut pas être heureux dans ses conditions et pire que ça, on rend notre partenaire malheureux aussi. Les dépendants affectifs en demandent toujours plus. Ce n’est pas qu’on veut plus mais on en a besoin. On fait tout pour plaire à notre moitié au dépend de qui on est vraiment. On finit par faire passer ce qui nous caractérise au second plan. Et la relation perd son équilibre. On est incapable de vivre sans l’autre. On finir par avoir peur de tout et surtout peur de l’abandon. On perd confiance en soi et en l’autre. On devient jaloux et possessif. Tant que notre partenaire est là, on supporte cette « douleur » et se mal-être en se convainquant qu’on est heureux, qu’on a besoin que d’amour pour vivre.

Mais je vais vous dire une chose, c’est totalement faux. Pour parler de mon expérience personnelle, j’ai toujours nié être dépendante. Je ne savais même que ça existait où je pensais que c’était pas mon cas. Que j’étais tout à fait normal mais que c’était lui qui ne me comprenait pas toujours. Il a voulu faire un voyage pour apprendre l’anglais. 3 petites semaines. C’est rien ? Dites ça à une personne dépendante émotionnellement et vous verrez que ça semble être un monde. Dans mon cas, c’était plutôt le signe d’une rupture. Une preuve que je ne lui suffisait pas. Pourquoi avait-il envie de vivre des choses avec d’autres gens alors qu’il pouvait être avec moi ? Alors que moi, je ne l’aurais jamais fait de peur de faire souffrir notre couple ? Je voyais les choses comme ça. Pour moi, c’était un abandon.

Au fond, j’ai toujours su que j’étais dans le faux. Je le voyais bien à la réaction des gens. Mais je ne pouvais pas l’accepter. Et c’est ce qui a fini par entraîner des mois de tensions et au final, une rupture.

Une phase de reflection à suivit (après évidemment une grosse grosse phase de larmes). Qu’est ce qui avait foiré ? Comment deux personnes qui s’aiment autant avaient pu finir si mal ? Dans un premier temps, j’ai simplement cru que c’était juste à cause du voyage. Que j’aurais du l’accepter et c’est tout. Mais j’ai compris que c’était plus que ça. Que le problème était plus profond et qu’il avait toujours été là. Que ça soit avec lui ou avec un autre, si je ne réglais pas ce souci, je serais toujours malheureuse.

Alors, je ne vais pas vous dire que j’ai tout réglé… Mais j’ai fait des démarches pour m’en sortir et pour rattraper mes erreurs. J’ai énormément réfléchis et analyser toutes mes erreurs. Et ça m’a permis d’évoluer. De voir la vie autrement. Non, 3 semaines ce n’est rien et non, s’il part en erasmus, ce n’est pas une rupture. C’est un plus dans notre relation, une épreuve certes, mais quelque chose qui va aussi nous rapprocher et nous rendre plus fort. On y arrivera et surtout MOI j’y arriverais.

Le secret ? Prendre du recul.

Bon courage à tous ! Je referais sans doute des articles du genre car ça me détend de vous partager mon expérience et j’espère que ça pourra vous aider.

L’Ecosse du rêve à la réalité …

Holà les gens ! Je reviens pour vous expliquer comment mon voyage s’est VRAIMENT passé. Car au final, mon super plan … Et bien, j’ai pu l’envoyer aux oubliettes.

Récapitulatif : Au début, nous avions loué un van et prévus de faire un road trop dans les Highland et la partie central de l’Ecosse. Maaaais … 5 jours avant le départ, sous prétexte que nous n’avions pas 23 ans, le loueur a annulé notre location qui était validée depuis des mois déjà. ( Et oui, il savait notre âge depuis le début…). Obligée de trouver une solution de secours, j’ai entrepris de réserver des Airbnb et de trouver une voiture. Quand je vous ai écrit cet article, nous en étions là.

Maaaais – oui, encore un mais – Maned Wolf m’a gentiment fait part des problèmes qu’elle avait eu à trouver une voiture car elle n’avait pas de carte de crédit à son nom. Et là, je me suis rendue compte que moi non plus… La carte utilisée n’était pas à mon nom et étant étudiante, je ne pouvais pas en créer une … Annulation de la location de la voiture et réorganisation du voyage pour la TROISIÈME fois … J’étais totalement à bout ! Je n’avais même plus envie de partir…

La seule solution possible était les transports en commun. Ne pouvant plus annuler les logements, nous avons décidé de conserver notre parcours mais en voyageant en trains, bus et cars. Nous avons réduit les excursions prévues… Et notre Nation Trust pass n’a servi à rien. Mais malgré tous ces contretemps et imprévus, ce fut un voyage magnifique !

JOUR 1 : Décollage vers 7H à Bruxelles et arrivée à Inverness vers 13H.

DSC_0154

Nous avons pris un taxi à l’aéroport pour nous rendre à Culloden Battelfield. La taxi man nous a conseillé une autre visite soit disant très proche et nous a finalement déposé à Clava Cairns. C’est un cimetière de l’age de Bronze particulièrement bien conservé. Les grandes pierres ancestrales n’étaient pas sans rappeler les menhirs de Outlander. Ensuite nous avons repris la route avec nos énormes sacs à dos vers Culloden… qui n’était pas si près que ça. Heureusement, les écossais sont absolument adorables et la toute première voiture que nous avons croisé nous a proposé de nous emmener, nous évitant ainsi une bonne heure de marche.

DSC_0248.JPG

Culloden Battelfield était, pour moi, une petite déception… Je m’attendais à une musée plus intéressant et  plus fournis. Au final, il n’y avait pas grand chose à voir si ce n’est l’immense champs de bataille où siègent des pierres aux noms des clans disparus le jour de cette funeste bataille. J’ai évidemment cherché la pierre du Clan Fraser, qui par un coup de chance, ne se trouve pas très loin du musée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons ensuite repris le bus, puis le train pour nous rentre à Aberdeen où nous passions la nuit. Nous sommes arrivé tard et nous n’avons pas pu voir grand chose de la ville. Le logement était … quelques peu différents de ce à quoi nous sommes habitués. Un petit appartement dans un quartier de citée. Propre, mais pas particulièrement sécurisant. L’hôte était très gentil mais la description du logement était fausse, nous n’avions ni accès à la cuisine ni de serviette à notre disposition.

 

JOUR 2

Nous voilà en route pour St-Andrews. Un long trajet en train et en bus et nous voilà dans la célèbre ville étudiante qui a accueilli Kate Middelton et le Prince William. C’est aussi la ville où nous retrouvons Hannah et Leith de  » Les étoiles de Noss Head ». C’était sans conteste notre visite préférée. Il y a énormément de choses à voir … La cathédrale, le cimetière, le château, la plage, le centre ville ou encore l’université. Enormément de bâtiments anciens sont en ruines mais ils sont parfaitement incorporé dans l’activité de la ville comme le montre cette photo.

DSC_0272.JPG

Nous avons passer la nuit à Dundee dans une Yourte. Nous voulions passé la soirée en ville mais la fatigue a eu raison de nous…

IMG_20170914_175452.jpg

JOUR 3

Direction Stirling qui ne nous a pas beaucoup plu … Du coup nous sommes directement allé à Doune. Nous avons visiter la Deanston Dystillerie. C’était très intéressant. Ensuite, nous sommes aller jusqu’au Doune Castle – Castle Leoch pour ceux qui aime Outlander. Un petit trajet à travers bois et champs plein de poneys et nous voilà au pied du château que je tenais le plus à voir. J’ai adoré arpenter les pièces mythique de ce château. J’ai même pu me déguiser avec la robe de Claire mais je ressemblais à une énorme patate alors je vous épargnerais les photos. Puis nous avons du reprendre le train vers Glasgow puis le car vers Fort William. Bien que très long … le voyage était magnifique !! J’ai fait plein de photos depuis le car mais elles ne donnent pas bien. En tout cas, je garderais ces magnifiques images dans ma tête.

Nous avons dormi chez une hôte à Fort William entourés de poneys et d’animaux en tout genre.

JOUR 4

Nous nous sommes lever très tôt pour aller nous balader du coté de Ben Nevis, c’était splendide. Puis nous avons visiter le centre de Fort William avant de reprendre le car vers Inverness. Nous avons rejoins le Loch Ness où nous avons fait une agréable croisière sous la pluie.

 

JOUR 5

Retour en Belgique …

J’ai été assez concise dans mes explications car je serais bien incapable de vous raconter et de vous transmettre correctement toutes les magnifiques choses que j’ai vue.

Comment se débarrasser d’un vampire amoureux de Beth Fantaskey

Titre : Comment se débarrasser d’un vampire amoureux
Saga : Comment se débarrasser d’un vampire amoureux
Auteur : Beth Fantaskey
Editions : Livre de Poche


Notes : 17/20


Résumé :

Jessica attendait beaucoup de son année de terminale : indépendance, fêtes à n’en plus finir… Elle n’avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu ! Soudain, elle découvre que ses parents l’ont adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, quand elle s’appelait encore Anastasia. Et, entre sa naissance et son adoption, ses vampires de parents biologiques ont eu l’excellente idée de la fiancer à un prince vampire, qui débarque aujourd’hui aux Etats-Unis pour récupérer sa promise.
Lucius est beau, prévenant, élégant : ça ne fait aucun doute, Jessica va lui tomber dans les bras. Malheureusement, la fiancée en question a d’autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu’il soit. En nous racontant ses aventures avec un humour décapant, Jessica nous livre un guide pratique pour se débarrasser d’un vampire amoureux. Mais alors qu’elle invente tous les stratagèmes pour dégoûter Lucius, Jessica pourrait bien se retrouver prise à son propre piège. Prudence, les vampires peuvent se montrer très… persuasifs.


Mon avis :

Alors oui, au premier abord cette histoire à l’air niaise et clichée et comme vous je n’étais pas vraiment tentée. Mais comme il traînait dans ma bibliothèque, j’ai fini par lui donner une chance. Et je ne l’ai pas regretté.

On retrouve Jessica Packwood, jeune américaine typique – sauf pour sa passion des maths… – qui s’apprête à rentrer en terminal. Elle s’attend à vivre une année parfaite mais c’est sans compter l’arrivée de Lucius Vladescu, un vampire roumain. Alors contrairement aux histoires de vampires habituels,  Lucius arrive et dit clairement sa véritable nature à Jessica mais pas que… Il débarque avec ses belles chaussures et sa cape de velour pour annoncer à Jess qu’elle est une princesse vampire destinée à l’épouser. L’esprit pragmatique de cette dernière fait qu’elle n’en croit pas un mot … Les parents – adoptifs du coup- de Jess, eux, y croient et c’est comme ça que Lucius commence à vivre dans le garage de la ferme des Packwood.

Jess – aka Antanasia Dragomir, soit disant – refuse totalement d’y croire et préfère penser de Lucius est fou et se prétend vampire. Ce dernier, lui, ne perd pas le nord en enchaîne les tentatives de conquêtes… Sans grand succès. Mais petit à petit, les choses évolues mais pas vraiment vers ce à quoi on s’attendrait.

Je n’en dirais pas plus… Je vous laisse le suspens.

J’ai adoré découvrir le personnage de Lucius qui est loin des bookboyfriends habituels, il est arrogant et prétentieux et au premier abord, il semble plutôt ridicule et collant. Mais on apprend à le connaître et on en tomberait presque amoureuse. Jess est aussi un personnage haut en couleur qui, comme moi, aime les chevaux. Ces petits clins d’œil au cours du livre m’ont permis de m’identifier plus encore à Jessica.

Je vais simplement terminer en disant que j’ai beaucoup aimé ce livre malgré mes aprioris et que je vous le conseille fortement !